C’est la coutume : fin juillet, les cyclos laissent leurs vélos et se chaussent de bonnes chaussures pour une randonnée en montagne.
Cette année, destination : le Crêt du Char après passage au col Bornette dans le massif des Bauges.… Et c’est dans la fraîcheur matinale appréciée que la petite troupe se met en marche et atteint bientôt les alpages émaillés de chalets.


« Le massif des Bauges, une valeur sûre », diront certains …
Le Roc des Bœufs, la Tournette, les Dents de Lanfon et en contrebas, le lac d’Annecy ; le Trélod, le Colombier d’Aillons, la Dent de Rossane, le Margériaz …
Il est vrai que les panoramas, même déjà vus et revus, ne cessent de faire l’admiration des randonneurs.

Cinq cents mètres de dénivelé, franchis allègrement par les participants, pas tous habitués aux marches en montagne mais séduits par les lieux, deux heures de marche ponctuées de nombreuses pauses pour se rassasier des paysages et c’est l’heure de partager le pique-nique.

Sur la croupe du Crêt du Char, sous les branches en éventail de quelques arbres, on trouve un coin à l’ombre.
Ambiance détendue, conversations animées : les onze membres présents ont passé un bon moment avant de rejoindre la vallée.