Pour ce long pont de l’Ascension, les cyclos ont pris la direction de Belleville sur Saône pour s’adonner à leur passion et découvrir le Beaujolais.
La diversité des paysages ont ravi tous les participants : au nord, le Haut-Beaujolais, tout en grimpettes et descentes ; au nord-ouest, la route des grands
crus avec à perte de vue l’ondulation des collines plantées en rangs serrés de vignes déjà bien développées et vertes de santé avec pour point d’orgue,
l’ascension du Mont Brouilly d’où le panorama est époustouflant ; à l’ouest, la route des sapins, une enfilade de vallons et de cols, des sous-bois parfumés et
des forêts de douglas dans une ambiance de moyenne montagne, de quoi se rendre compte que cette région est loin d’être plate.
Quatre journées bien remplies dans la bonne humeur habituelle et des découvertes appréciées dans ce TrèsBeaujolais, marque de territoire rencontrée
ici ou là.

Voir la suite